Melbourne-Adélaide

Du 6 au 12 février 2010


Afficher South Australia sur une carte plus grande

Great Ocean Road

Nous avons pris presque trois jours pour parcourir les 243 kilomètres de l’incroyable Great Ocean Road sur la côte au Sud Ouest de Melbourne. Cette route bordée de plages splendides, de falaises abruptes et de formations rocheuses spectaculaires se place facilement dans notre Top 5 des endroits les plus magnifiques d’Australie! Nous ne nous attendions pas à être aussi impressionnés, surtout juste après notre séjour en Tasmanie. Et pour notre plus grand plaisir, nous avons découvert ces beaux paysages en compagnie de Virginie (notre amie belge rencontrée dans le Red Center) et des Justy Boys (alias Julien,Stéphane et Yann).

 

Mais revenons-en au début de cette route mythique qui commence par Torquay, la Mecque des surfeurs. C'est là qu'a été tournée la séquence finale de Point Break avec les vagues monstrueuses! Les marques de surf les plus célèbres, comme Rip Curl, Quiksilver ou Billabong, sont localisées dans cette ville.

 

P1090031

 

 

P1090026

 

P1090033

 

Juste à côté se trouve la célèbre Bells Beach, spot de surf à la renomée mondiale, où a lieu une étape de la coupe du monde chaque année à Pâques. Une plateforme rocheuse submergée contribue à rendre les rouleaux particulièrement propices au surf. Pour notre part, nous y avons juste flâné en regardant les plus courageux se prendre des gamelles.

 

 

P1090034

 

 

P1090024

Nous avons bien pu nous imprégner de cette ambiance particulière, parce que la moitié de la Great Ocean Road est dédiée au surf. Anglesea, Fairhaven, Lorne, Wongarra, Apollo Bay constituent autant de stations balnéaires populaires prisées pour le surf, la baignade, la pêche et les marches dans les parcs environnants.

 

 

P1090041

 

 

P1090042

 

 

P1090047

 

 

P1090064

 

P1090082

 

P1090085

 

P1090087

 

P1090098

 

Nous nous sommes arrêtés plus longuement à Anglesea pour admirer un phare datant de 1981 toujours en service, ainsi que la vue imprenable sur les alentours.

 

 

P1090073

 

 

P1090075

 

 

P1090076

 

P1090099

 

Après quelques balades dans la région et la traversée de l’Otway National Park, nous arrivons enfin sur la côte Ouest de la Great Ocean Road qui abrite les célèbres Douze Apôtres, un regroupement d’aiguilles de calcaires surgissant de la mer.

 

 

P1090104

 

 

P1090117

Malheureusement, en juillet 2005, un quatrième “Apôtre”, rongé par l'érosion, s'est effondré et les assauts perpétuelles du vent et des marées feront disparaître les huit rescapés un jour ou l'autre. En effet, l’érosion grignotte le pied des piliers à une vitesse d’environ 2 centimètres par an, alors dépêchez-vous d’aller visiter ce site unique!

 

 

P1090130

Nous avions vu beaucoup de photos de ce lieu emblématique, mais une fois sur place, nous n’en croyions pas nos yeux! Nous avons alors assisté à notre plus beau soleil couchant d’Australie, en dehors de celui sur Uluru dans le désert. Les couleurs des falaises teintées de rouge en contraste avec le bleu profond de l'océan semblaient presque irréelles!

 

P1090183

 

P1090173

 

P1090174

 

P1090175

 

P1090209

 

Il aura fallu attendre qu’il n’y ait plus une lueur dans le ciel pour réussi à nous déloger de là! Mais jugez un peu par vous-même…

 

 

P1090189

 

 

P1090196

 

 

P1090212

 

 

P1090218

 

P1090233

 

Le soir au camping de Port Campbell, nous avions organisé nos retrouvailles avec Virginie, la belge voyageuse dont nous avions fait la connaissance dans le désert et que nous avions ensuite revu à Sydney. Elle était accompagnée de trois amis de Dijon qu’elle avait rencontré en Thaïlande quelques mois plus tôt et revu en Chine plus tard. Eh oui, les voyages ça crée des liens!  Il faut reconnaître que le courant est tout de suite vraiment bien passé avec les “Justyboys” qui se trouvaient au milieu de leur voyage autour du monde pour marquer leur passage à la trentaine. La soirée s’est prolongée bien tard à mesure que nous nous trouvions de nouvelles affinités et nous avons fini par décider de voyager ensemble quelques jours en modifiant un peu nos itinéraires pour pouvoir faire plus ample connaissance. Nous avons passé d'excellents moments en compagnie de nos nouveaux amis! D'ailleurs, nous nous réjouissons de les retrouver à leur retour en juin! 

 

 

Great-Ocean-Road 1539

 

 

Great-Ocean-Road 1549

Le lendemain matin, après une nuit beaucoup trop courte, notre joyeuse équipée de la francophonie avons visité toutes les incroyables formations rocheuses de la côte en commençant par la Loch Art Gorge, nommée ainsi en commémoration du naufrage d’un bâteau du même nom en 1878. L’endroit était tout simplement idyllique!

 

 

P1090270

 

 

P1090279

 

 

P1090286

 

 

P1090283

A partir de là, plusieurs petites marches permettaient d’accéder à des points de vues impressionnants sur les pitons rocheux, falaises et grottes aux alentours.

 

 

P1090247

 

 

P1090267

 

 

P1090254

 

 

P1090263

 

Great-Ocean-Road 1576

 

Great-Ocean-Road 1577

 

 

P1090253

 

P1090310

 

P1090311

 

P1090308

 

Ensuite nous avons craqué et sommes retournés aux Douze Apôtres afin des pouvoir les contempler sous une autre luminosité… Nous étions vraiment sous le charme. 

 

 

P1090334

 

 

P1090338

 

 

P1090349

 

 

P1090347

Puis vint le temps d’un agréable pic-nic au soleil, dans un cadre de rêve, en excellente compagnie… Le paradis quoi! 

 

Great-Ocean-Road 1714

 

Great-Ocean-Road 1730

 

Il nous restait encore à aller voir le London Bridge, renommé London Arch après l’effondrement de l'un de ses segments en 1990. Ici encore, nous avons été séduits par la splendeur des lieux que nous avons admiré en savourant la douceur du climat.

 

 

P1090374

 

 

P1090361

 

 

P1090369

 

 

P1090386

Notre périple sur la Great Ocean Road s’est achevé à Port Fairy, où nous avons passé une soirée inoubliable dans le cratère d'un volcan éteint de la réserve de Tower Hill. Cet endroit nous a été conseillé par un gars fort sympathique de la région qui nous a accosté pendant qu'on faisait le plein d'essence à côté de lui (trop sympas ces australiens!)… Nous avons savouré un bon barbecue, entourés par des émeus, kangourous et koalas sous un ciel tapissé d'étoiles (jamais nous n'avions imaginé qu'il puisse y avoir autant d'étoiles!!!)! Ce moment était tout simplement magique!

 

P1090440

 

 

Great-Ocean-Road 1946

 

P1090419

 

P1090425

 

P1090415

 

 

P1090430

 

 

P1090399

 

Notre au revoir à la Great Ocean Road se fit le lendemain matin au bord de la plage paisible de Port Fairy, autour d'un copieux déjeuner. Ca n'a pas été facile de devoir quitter cette côte sublime pour nous enfoncer dans le Parc Nartional des Grampians, mais nous étions toujours bien accompagnés et prêts à découvrir de nouveaux paysages grandioses!

 

 

P1090452

 

 

Great-Ocean-Road 1970

 

 

P1090450

 

 

 

Les Grampians

Créées il y a 400 millions d’années par un soulèvement de l’écorce terrestre à 250 kilomètres à l’Ouest de Melbourne, les collines des Grampians s’élèvent comme des vagues au-dessus des plaines cultivées. Le Parc National protège de superbes sites naturels, ainsi qu'une faune et une flore extrêmement riches avec des milliers (!) d'espèces se touvant uniquement dans cette région.

 

 

P1090460

 

 

P1090463

 

 

P1090467

Toujours accompagnés de nos amis, nous sommes passés au bureau d’informations de Halls Gap, principal village au cœur du parc. Nous avons ensuite choisi de nous rendre dans la région du Wonderland pour une marche qui était sans doute la plus éprouvante réalisée en Australie: trois heures de montée raide sous un soleil écrasant par plus de 40°C, sur un chemin parfois inexistant, à travers les rochers. Sans compter que la descente était encore plus éprouvante pour les jambes, d'autant plus que nous avons réussi à nous perdre pour finir par nous retrouver bloqués par un ravin. Mais nous ne regrettons aucune de ces nombreuses heures de marche, tant le paysage était enchanteur! De plus le temps passe vite lorsqu'on est en bonne compagnie. 

 

 

Grampians 2072

La première montée à travers un petit canyon en gré était vraiment magnifique!

 

 

P1090473

 

P1090480

 

 

 

Grampians 2006

 

Parfois le chemin était si étroit qu’il fallait vraiment se faufiler entre les parois.

 

 

P1090553 corrigé

 

 

P1090560

 

 

P1090565

 

 

P1090551

 

 

P1090552 corrigé

Une fois en-haut du Canyon, nous pensions le plus dur derrière nous…

 

 

P1090488

 

 

 

P1090484

 

 

Grampians 2012

Mais c’est alors que commença la longue Silent Street à travers les affleurements rocheux… Il n’en faut pas beaucoup pour s’égarer dans un décor aussi accidenté! D'ailleurs nous vous mettons au défi de retrouver le chemin à emprunter dans les prochaines photos! 

 

 

P1090498

 

P1090501

 

 

P1090573

 

 

P1090502

 

 

P1090575

 

Une pause fort agréable au pied des rochers a presque réussi à nous donner une éphémère impression de fraicheur.

 

 

P1090495

Finalement, nous arrivons enfin au Pinnacle nous offrant des vues spectaculaires sur les Grampians!

 

 

P1090531

 

 

P1090513

Cet endroit constitue un vrai coup de cœur et nous nous en sommes imprégné jusqu’à ce que la menace d’orage devienne assez sérieuse pour nous forcer à repartir.

 

 

P1090512

 

 

P1090545

 

 

Grampians 2027

 

 

Grampians 2090

 

 

P1090535

 

Arrivés au parking, comme le temps était toujours sec, nous avons fait une halte au Read Lookout d'où nous avons pu observer approcher un violent orage sur la vallée. Nous étions fascinés par la puissance des éclairs au-dessus de ces terres sauvages!

 

 

Panorama 2

 

 

P1090581

 Nous avons encore fait une courte marche pour atteindre les Balconies avec un panorama à nouveau impressionnant!

 

 

P1090592

 

 

P1090600

La pluie nous a ensuite forcé à nous réfugier à Halls Gap pour une dernière soirée avec nos nouveaux amis avant qu’ils ne continuent leur route jusqu’à Sydney alors qu’Adélaide nous tendait les bras. Nous avons tous parcouru beaucoup de chemin depuis cette séparation difficile: Virginie en Thaïlande, Les Justyboys en Amérique du Sud et nous dans le South et Western Australia. Nous avons hâte de bientôt tous les retrouver pour nous raconter nos aventures respectives!

 

Le lendemain, l’orage était complètement passé mais en omettant d’emporter quelques degrés avec lui. La nouvelle journée dans les Grampians était donc encore plus lourde et chaude que la veille! Nous avons alors axé nos balades sur les différents coins de fraîcheur du parc en commençant par les Mackenzie Falls avec un chemin très raide pour accéder à sa base.

 

 

P1090637

Malgré la période de sécheresse intense qui sévissait dans la région, cette cascade de plus de 30 mètres de haut gardait un bon débit et nous nous sommes souvenus de nos baignades sous les chutes d’eau dans le Territoire du Nord par une chaleur comparable.

 

 

P1090651

 

 

P1090648

 

 

P1090653

 

Pas trop loin de là se trouvait le Boroka lookout orienté en direction de Halls Gap et du lake Bellfield qui constitue le principal réservoir d’eau des Grampians.

 

 

P1090620

 

 

P1090613

 

 

P1090626

 

 

P1090633

Finalement nous avons entrepris la marche des Bains de Venus en empruntant un agréable chemin ombragé dans la forêt.

 

 

P1090656

 

 

P1090657

 

 

P1090670

 

 

P1090667

Nous sommes alors arrivés au bord d’une série de petites piscines profondes, en terrasses, dans lesquelles il est possible de se baigner. La couleur de cette eau stagnante ne nous y a toutefois pas incité.

 

 

P1090660

 

 

 

P1090666

 

 

P1090664

 

Nous avons profité de passer une soirée tranquille à Tim’s Place dont la qualité était vraiment bien supérieure à nos auberges habituelles et, à la tombée du jour, nous sommes allés voir des dizaines de kangourous derrière la maison qui sortaient de la forêt pour se nourrir. Cependant, il faisait malheureusement trop sombre pour pouvoir prendre une photo convenable… 

 

Le lendemain matin, la météo était beaucoup plus menaçante, alors nous nous sommes dépêchés d’aller gravir le Mount William avant la pluie parce qu’une fois mouillés, les chemins à travers les rochers deviennent très glissants.

 

 

P1090696

Durant la montée du plus haut sommet du parc (1167 m), la végétation passe d'arbres robustes aux arbustes en fleurs pour finir par des espèces subalpines au sommet. Contrairement à d’autres marches comme l’ascension du Mount Oberon dans le Wilsons Promontory où aucun aperçu du paysage n’était possible avant d’atteindre le sommet, ici la vue était ouverte sur le parc national tout le long de la montée… C'était sublime!

 

 

P1090679

 

 

P1090693

 

 

Depuis le sommet du Mount William, le panorama à 360° permet d’admirer les plaines fertiles à l’Est et la Serra Range au cœur des Grampians à l’Ouest.

 

 

P1090712

 

P1090704

 

Nous n’avons hélas pas pu nous y éterniser, étant donné que le ciel commençait à déverser les premières gouttes de ce qui sera notre dernier après-midi de pluie du voyage. De toutes façons, une longue route nous attendait jusqu’à notre prochaine destination en direction de South Australia.

 

 

 

De Mount Gambier à Adelaide

 

Laisser un commentaire